Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
12 décembre 2013 4 12 /12 /décembre /2013 19:21

 

"Nous nous efforcerons de faire en sorte que les relations avec et entre nos employés soient respectueuses, honnêtes, sûre et professionnelles.

 

Nous nous efforcerons de reconnaître les réalisations et de créer l'égalité des chances pour tous les employés à tous les niveaux de nos activités.

 

Conformément à la législation et aux pratiques locales, nous respectons la liberté d'association, le droit à la négociation collective.

 

Nous apprécions tous nos employés, pour leur contribution à notre entreprise. Leurs possibilités d'avancement seront égales, et ne seront pas influencées par des considérations autres que leur performance et leur aptitude. Les employés auront la possibilité de développer leur potentiel et, le cas échéant, de développer leur carrière au sein de notre groupe de sociétés."

 

Vous venez de lire un court extrait de la charte d'éthique de la multinationale EUROFINS. Ca a de l'allure et ça doit plaire aux investisseurs. Ce sont de très belles paroles, signées par Gilles Martin lui-même. Malheureusement, ce ne sont que des voeux pieux et la réalité est tout autre. 

 

Car chez Eurofins, la fin justifie les moyens.

 

Non content de démanteler le laboratoire bordelais en le sabordant, en l'empêchant de travailler et en licenciant les salariés un par un, la riche multinationale entend faire des économies sur le dos de son personnel. Et pour ce faire, elle commence par dénoncer la convention collective pour en faire appliquer une autre, bien plus favorable à son portefeuille, puisqu'entre autres. elle prévoit des indemnités de licenciement deux fois plus faibles que l'ancienne... Et hop, quelques dizaines de milliers d'euros économisés !

 

Eurofins souhaite ainsi appliquer la même convention collective que celle qui régit déjà ses autres laboratoires, dans lesquels, vous l'aurez compris, les salariés ne sont guère plus qu'une variable d'ajustement. Remarquez, c'est dans la droite ligne d'une entreprise qui décide de s'installer au Luxembourg après 24 ans d'existence en France... Gérard Depardieu et Gilles Matin, même combat ?

 

Mais j'imagine sans peine que cette décision donnera le sourire aux actionnaires qui sont loin de se soucier du fait qu'ils plongeront dans la misère une centaine de personnes. Et je suis sûr même qu'ils se frotteront les mains en voyant que les dividendes qui leur seront versés cette année auront encore augmenté...

 

Vous l'aurez compris, chez EUROFINS,  on ne donne pas dans le sentiment ni même dans l'honnêteté, mais plutôt dans le cynisme et les méthodes de voyous. L'exemple de ce gangster de Mittal n'est pas loin et gageons que Gilles Martin, à la tête d'EUROFINS, doit rêver en observant les agissements actuels du patron indien. Ca lui donne peut-être même des idées pour l'avenir... 

 

Plus sérieusement, Eurofins n'a qu'un objectif, celui de virer 95% des effectifs sur Bordeaux. Et là encore, pour faire des économies, les licenciements vont se faire par petits groupes, histoire de s'épargner un Plan Social. Du licenciement en douce, sans faire de bruit, afin de s'éviter toute publicité contre-productive...

Pourtant, n'en déplaise aux pseudos experts financiers d'EUROFINS, le site bordelais, s'il ne gagne pas énormément d'argent, en tous cas, n'en perd pas. A condition, bien sûr, de regarder les véritables chiffres et non les comptes falsifiés à grands coup de charges fictives et autres manipulations comptables ! De plus, il bénéficie d'une clientèle à la fois nombreuse et fidèle, et le travail ne manque pas. Mais là encore, on est en droit de s'interroger sur une logique qui prévoit de licencier au lieu d'embaucher pour faire face à la charge de travail...

 

Je sais, je n'ai aucune notion de politique commerciale ou industrielle. Cependant, il me semble, qu'à une époque où le chômage va croissant et où les plans sociaux s'enchainent les uns après les autres, qu'il est du devoir des entreprises qui n'ont pas de difficultés financières de maintenir au mieux les emplois. Et ne pas agir dans ce sens est simplement CRI-MI-NEL. L'entreprise a un rôle social à jouer. Son but n'est pas uniquement de faire des profits au seul bénéfice des actionnaires !!! Plonger des familles entières dans la détresse pour simplement accroitre les profits et satisfaire les marchés financiers est scandaleux et honteux. Comment messieurs les dirigeants d'Eurofins, parvenez-vous à vous regarder dans la glace le matin ?  Combien d'avenirs, combien de familles avez-vous plongé dans le désarroi à ce jour ?

 

Quant à vous messieurs les élus, quel que soit votre mandat et quelle que soit votre couleur politique, il est grand temps de passer à la vitesse supérieure et de prouver à tous que l'action politique ne se résume pas à quelques belles paroles mais qu'elle peut aussi se traduire par des actes. Aujourd'hui, les salariés d'EUROFINS - IPL Atlantique Bordeaux sont dans l'attente de gestes forts. Il en va des emplois, mais aussi de la santé publique, qui dépend étroitement de la capacité qu'auront les différents organismes publics de pouvoir faire réaliser des analyses en temps voulu et avec la qualité requise. Le modèle proposé par EUROFINS de répond pas aujourd'hui à vos exigences et j'en veux pour preuve les récents marchés publics perdus par la multinationale auprès des Agences Régionales de Santé...

 

La Communauté Urbaine de Bordeaux a repris en charge il y a quelques années la gestion de ses parcs de stationnement. Aujourd'hui, elle est en train de reprendre à son compte la gestion de l'eau et de l'assainissement. Pourquoi ne pas adosser à cette nouvelle régie un laboratoire de contrôle ? Le laboratoire bordelais, anciennement laboratoire municipal de Bordeaux puis société d'économie mixte, ne l'oublions pas, a une mission de service public.

 

Alors municipalisez, départementalisez ou régionalisez, faites comme vous voulez, mais faites le et vite.

 

Pour le bien et la santé de tous....

Partager cet article

Repost 0
Published by Pollux - dans Actu
commenter cet article
1 septembre 2013 7 01 /09 /septembre /2013 18:25

Je ne résiste pas à l'envie de mettre un second extrait....!!!

Partager cet article

Repost 0
Published by Pollux
commenter cet article
1 septembre 2013 7 01 /09 /septembre /2013 18:01

Partager cet article

Repost 0
Published by Pollux
commenter cet article
24 novembre 2012 6 24 /11 /novembre /2012 18:42

Mercredi dernier, une grande partie des salariés de la division environnement du laboratoire EUROFINS était en grève. A l'initiative du laboratoire bordelais, ex-Laboratoire Municipal de Bordeaux, puis Institut Pasteur Lille, certains avaient fait le voyage jusqu'à Paris pour manifester de façon collective Place de la Bourse, lieu hautement symbolique en regard du traitement dont ils font l'objet de la part de la direction de leur entreprise.

 

En effet, Eurofins, qui a fait en 2011 quasiment un milliard de chiffre d'affaire et qui a engrangé dans le même temps 57 millions d'euros de bénéfices, soit plus du double par rapport à 2010, rachète puis démantèle les laboratoires régionaux, détruit de façon définitive les emplois, et ce pour des raisons purement boursières et pour accroitre de façon éhontée ses profits alors qu'il n'a pas la moindre difficulté financière...

 

Toujours dans cette même logique boursière et financière - celle-ci n'ayant décidément rien à voir avec la logique tout court - le groupe délocalisé au Luxembourg depuis juin 2012, n'hésite pas à supprimer les activités rentables du laboratoire bordelais, veut les contraindre à céder l'ensemble de leur outil de travail pour le leur relouer à prix d'or en suivant (ce qui videra l'entreprise de sa substance, celle-ci ne possédant plus aucun actif et donc plus aucune valeur marchande),  et licencie les salariés par petits groupes pour éviter un plan social... Au delà, et alors que le laboratoire bordelais n'est pas en déficit, Eurofins par le biais de manoeuvres purement comptables, alourdi les charges pesant sur le bilan financier de celui-ci afin de justifier les licenciements et le sabordage d'une entité qui fonctionne mais qui ne rentre pas dans le moule de la mutinationale. En effet, Eurofins ne conçoit l'analyse que dans le cadre d'un processus industriel, qui doit lui rapporter gros à court terme, peu importe le service au client ou même la qualité de ce service, l'important étant la capitalisation boursière et le dividende versé à l'actionnaire..... Cela en dit long sur l'éthique réelle de ce groupe, aux antipodes de celle affichée dans les documents proposés aux investisseurs et dans lesquels Eurofins, c'est l'analyse dans le monde merveilleux des bisounours !

 

Si on cherche un peu plus loin, on constatera que le groupe Eurofins est structuré en une multitude de petites entités de type SARL, juridiquement indépendantes, lui évitant ainsi la présence de syndicats trop encombrants, divisant par la même le salariat, et contournant aussi la réglementation en matière de Comité d'entreprise etc...

 

Brefs, vous l'avez compris, les patrons voyous, ça existe bel et bien, en France, en 2012, sous nos yeux, et ceux d'Eurofins sont en tête de la liste.

Malheureusement, lorsqu'il s'agit de santé publique, c'est très grave, puisque le laboratoire bordelais a la charge, entre autres, du contrôle de la potabilité de l'eau du robinet, des aliments et des eaux de baignade... En délocalisant ces analyses, en les confiant à des usines situées aujourd'hui à l'autre bout du pays mais peut-être demain à l'autre bout du monde ( Eurofins est présent dans plus de 33 pays ), et au sein desquelles on ose recruter des experts avec Bac +5 en leur proposant un salaire de 1500 euros, on mesure le risque que l'on fait courir à la population dant la santé dépend de ces analyses et de leur rapidité d'exécution... Car encore une fois, la vocation d'Eurofins, ce n'est pas l'analyse mais le profit. Et si le microbiologiste chinois est moins cher que le technicien français, je vous laisse imaginer l'avenir...

 

Aujourd'hui, Bordeaux et sa région disposent d'un laboratoire local, où travaillent des spécialistes dont le sérieux et la compétence sont connus et reconnus à l'échelon national. Il participe quotidiennement à la santé publique. Sa disparition entrainera la disparition définitive de plus de 100 emplois, et une perte énorme en matière de sécurité alimentaire et environnementale.

 

Ne laissons pas la logique boursière mettre en danger notre santé !

 

 

 

Ci-joint un fac similé de l'article qu'à publié le journal l'Humanité, seul média concerné en France par les attaques dont font l'objet les travailleurs... Merci  à eux !

 

 

 

 

 

Article Humanité A

 

Article Humanité B

Partager cet article

Repost 0
Published by Pollux - dans Actu
commenter cet article
15 novembre 2012 4 15 /11 /novembre /2012 12:56

 

C'était en décembre 2006. Elle avait 23 ans. Elle avait donné un petit concert très intimiste à Dingle, dans une petite chapelle perdue au sud-ouest de l'Irlande. Elle était à ce moment là au sommet de son art...

 

Elle, c'était Amy Winehouse. L'autre jour, la radio m'a réveillé avec un court extrait de l'album posthume qui sort dans quelques jours. Et là,  je suis tombé sous le charme...

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
13 novembre 2012 2 13 /11 /novembre /2012 06:05

 

Après le lion bleu de la place Stalingrad, les tortues de la place de la Victoire et la Maison des Personnages de la place Amélie Raba-Léon, dont les prix exorbitants laissent pensif, voici la statue de Chaban place Pey Berland !

 

Car un stade et un pont portant son nom ne suffisant décidément pas à la municipalité UMP, voici une statue pour faire passer définitivement à la postérité celui qui a transformé Bordeaux en ville morte et à qui on doit l'absence d'une salle de spectacle digne de ce nom, un manque de cruel de ponts entre les deux rives de la Garonne, et surtout, un immobilisme généralisé.

 

En ces temps d'austérité imposée par la bourse et de pauvreté galopante, je vais vous donner le montant de la facture en nombre de repas aux Restos du Coeur :  303 000  ( avec un prix du repas d'environ 1,65 euro )

 

Personnellement, ça ne m'énerve pas, ça me révolte.

 

Jacques-Chaban-Delmas

Partager cet article

Repost 0
Published by Pollux - dans Réflexions
commenter cet article
7 novembre 2012 3 07 /11 /novembre /2012 10:32

Il y avait longtemps qu'on avait pas entendu ce vieux facho sur les ondes...

 

Hier, au sujet du mariage pour tous, le crouton milliardaire et propriétaire du torchon Le Figaro a donné son point de vue sur la question : 

 

 "C'est l'arrêt de la famille. Si il y a plus de renouvellement de la population à quoi ça rime ? On veut un pays d'homos ? Dans dix ans il n'y a plus personne, c'est stupide. C'est stupide. Regardez dans l'Histoire, la Grèce, c'est une des raisons de sa décadence. Décadence totale. C'est l'arrêt de la famille, c'est l'arrêt du développement des enfants, c'est l'arrêt de l'éducation, c'est un danger énorme pour l'ensemble de la nation, énorme."

 

Moi, je pense que le danger pour notre nation, c'est de laisser des entreprises aux mains de vieillards séniles de ce genre, et surtout, de leur tendre le micro lorsqu'ils ont une connerie à sortir.

 

Nationalisons Dassault et foutons donc Sergio à l'asile. C'est encore là qu'il sera le mieux.

 

 

dassault

Partager cet article

Repost 0
Published by Pollux - dans Actu
commenter cet article
16 octobre 2012 2 16 /10 /octobre /2012 19:13

Les membres du comité des prix Nobel ont du tous tomber sur la tête ces derniers jours pour décerner le prix Nobel de la Paix 2012 à l'Union Européenne. A moins qu'ils n'aient vécu dans une petite bulle, éloignée du monde et de ses errements géopolitiques récents.

 

Car si la guerre armée est effectivement hors de propos en Europe ( quoique la guerre des Balkans qui a eu lieu il y a quelques années, se passait à 1700 kms de Bruxelles, et à seulement 400 kms de la frontière européenne ), la guerre économique et la guerre sociale sont totalement d'actualité.

 

Demandez aux grecs ou aux espagnols comment ils vivent les mesures économiques imposées par l'Europe...

 

La violence aujourd'hui, ce n'est pas seulement celle des militaires, c'est aussi celle des marchés financiers, celle des restrictions budgétaires, celle des pressions de Bruxelles sur les gouvernements et par conséquent sur les peuples.

 

Alors, l'Europe mérite t-elle ce prix Nobel ?

 

A mon avis, pas du tout.

 

union européenne

Partager cet article

Repost 0
Published by Pollux - dans Actu
commenter cet article
25 septembre 2012 2 25 /09 /septembre /2012 13:33

Oui, cela existe certainement. Mais il s'agit juste de petits entrepreneurs qui flirtent de trop près avec la ligne jaune. Par contre, les patrons gangsters, les ordures, les voleurs, les pourris, cela existe et les salariés de SANOFI peuvent se vanter d'en connaitre un : Le leur !!!

 

En effet, après Peugeot qui, malgré des profits non négligeables, s'engage dans un plan social, c'est au tour de SANOFI d'annoncer un vaste plan de licenciements, qui pourrait toucher 1200 à 1500 personnes. Et cela alors même que le groupe a engrangé 8,8 milliards de bénéfices nets pour l'année 2011, dont 4,6 milliards iront directement...dans la poche des actionnaires ! C'est un peu comme si la pseudo crise dont on nous rebat les oreilles depuis 3 ans avait décomplexé ces patrons peu scrupuleux, et qu'elle n'était plus qu'un prétexte pour accroitre la pression sur le marché du travail et sur les salariés, afin qu'ils acceptent tout et surtout le pire...

 

Concernant SANOFI, il faut dire que le patron de cette multinationale n'en est plus à son coup d'essai en matière de délinquance. Chris Viehbacher, c'est son nom, a déjà eu affaire à la justice. Jugez plutôt :

 

A l'époque, il était aux commandes du groupe GlaxoSmithKline, qui vient d'être condamné par la justice américaine à une amende record de 3 milliards de dollars pour avoir manipulé les données d'une étude scientifique afin de vanter les qualités de ses médicaments, pour avoir versé des pots de vins à des médecins, mais surtout pour avoir caché les graves effets toxiques de son antidiabétique Avandia, qui a causé 83 000 infarctus. A côté, le Mediator, c'est de la poudre de perlin pinpin, avec tout le respect que je dois aux victimes de ce médicament....

 

Amende record certes, mais aussi profits records puisque la seule vente de l'Avandia aux Etats Unis a rapporté à GSK la bagatelle de 2,2 milliards de dollars, pour un total a travers le monde s'élevant à 10,5 milliards... Le calcul est simple : Même avec une amende, fusse t-elle énorme, GSK a gagné un max d'argent en tuant les gens avec ses produits aux vertus douteuses... Et j'imagine que les financiers à la tête de l'entreprise ont eu vite fait de faire les comptes : l'affaire s'est finalement révélée plutôt juteuse ! Là encore, le cynisme de Mr Sylvestre, la marionnette des Guignols, n'est rien en regard du vrai cynisme et de la monstrueuse réalité de ces multinationales du fric pour qui la santé n'est qu'un alibi...

 

Le maire de Toulouse, Pierre Cohen a traité la direction de Sanofi de patrons voyous et a suggéré qu'une loi contre les licenciements abusifs devrait être votée et qu'elle pourrait porter le nom de Loi Sanofi pour l'exemple. 

 

Excellente idée, mais que la vraie gauche avait eu bien avant les "fauxcialistes"... 

 

Alors, patrons voyous ? Non, chez SANOFI, ce sont simplement des pourris de la pire espèce.


 

chris-viehbacher-sanofi-aventis


Partager cet article

Repost 0
Published by Pollux - dans Actu
commenter cet article
27 juin 2012 3 27 /06 /juin /2012 17:27

Carlos n'a pas de chance. A l'heure où l'Etat décide d'augmenter le SMIC de 2%, lui ne verra sa rémunération progresser que de 0,5%...

 

Pas de bol !

 

Sauf que Carlos, il gagne déjà 7988 fois le SMIC avec 9,9 millions d'euros annuels. Et dans cette somme ne figure que sa rémunération provenant de Nissan. Celle de Renault se monte à 1,2 millions d'euros.

 

Crise ? Quelle crise ?

 

carlos-ghosn

 


 


Partager cet article

Repost 0
Published by Pollux - dans Actu
commenter cet article

undefined   

Les politiques, sauf rares exceptions,ne sont que des bouffons sans talent qui règnent sur un troupeau qu’ils méprisent avec soin... Qu'ils gardent à l'esprit que si nous sommes le troupeau, eux n’en sont que les chiens de garde...

Le Temps Passe...

Merci de votre visite !!!

doudou-pollux-38-zoom-droit-copie-3.jpg 

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -